Programme de Mentorat

 

 

 

 

 

Ce programme de Mentorat est une initiative commune de la Chambre de Commerce Française de Singapour (FCCS), des Conseillers du Commerce Extérieur (CCE) et de Business France, visant à proposer aux PMEs et Entrepreneurs français membres de la FCCS l’accès à un mentor pour les accompagner et les aider dans leur développement sur Singapour et l’Asie.

De quoi s’agit-il?

Il s’agit d’un programme gratuit, s’appuyant sur des Mentors bénévoles, chefs d’entreprises  et cadres supérieurs expérimentés et connaisseurs de la zone Asie, membres de la section Singapour des Conseillers du Commerce Extérieur et du Board de la Chambre de Commerce, qui se sont portés volontaires pour donner de leur temps et faire bénéficier de leurs conseils les PMEs et Entrepreneurs français.

 

Il s’agit d’un accompagnement sur la durée reposant sur une relation individuelle et personnelle Mentor/Mentoré pendant une durée de 6 mois minimum avec un engagement réciproque d’au moins 3 rencontres.

 

Il est précisé que l’engagement des Mentors se fait à titre personnel (et non au titre de leur société) et que la réussite de la démarche repose sur la confiance, le respect, et la confidentialité.

 

A l’issue de ces 6 mois, il sera demandé au Mentoré de rédiger quelques notes sous forme de retour d’expérience afin de nous aider à évaluer et optimiser ce programme.

A qui s’adresse ce programme et quels sont les critères de sélection du Mentoré?

Ce programme est ouvert aux membres de la FCCS répondant aux critères suivants :

 

  • Entrepreneur français justifiant d’au moins 1 an d’activité de leur entreprise à Singapour
  • Représentant de filiale de PME française qui souhaite accélérer son développement sur Singapour et/ou sur un ou plusieurs pays d’Asie.

Tout candidat au Programme de Mentorat doit remplir le questionnaire « Formulaire de candidature au Programme de Mentorat- Entrepreneur & PME » figurant sur le site de la FCCS ou de Business France.

 

A réception du questionnaire, le Comité de Pilotage du programme étudie la demande afin de proposer au candidat un ou deux mentors paraissant correspondre au besoin exprimé. Le futur mentor pourra alors prendre contact pour une première rencontre et poursuivre si affinité.

 

Il est convenu que, durant la première année du programme (2015), le nombre de mentorés sera  limité à 20.

Clause exonératoire de responsabilité et clause de confidentialité

Ce programme de Mentorat ne saurait en aucun cas engager la responsabilité de la FCCS, des CCE, de Business France et naturellement celle des Mentors à quelque titre que ce soit.

 

Mentor et mentoré s’engagent à conserver la confidentialité de leurs échanges.

La relation mentoriale pour le Mentoré

 

Le Mentorat repose sur une démarche encadrée et confidentielle. Le Mentor accompagne et questionne le Mentoré de façon à valider ses décisions d’affaires afin de lui permettre de voir plus loin et autrement, sans pour autant lui dire quoi faire.

 

Il s’agit donc pour le Mentoré de bénéficier de l’expérience d’une personne expérimentée, motivée à partager ses connaissances et son expérience sur la zone.

 

 

Les bénéfices pour le Mentoré

 

  • Discuter ouvertement de sa réalité avec un homme/femme d’affaire averti(e)
  • Bénéficier d'un regard extérieur et neutre sur son entreprise
  • Définir et clarifier ses objectifs
  • Prendre du recul pour de meilleures prises de décisions
  • Briser son isolement
  • Se  sentir accompagné et encouragé
  • Elargir son réseau et bénéficier de contacts sur la zone

 

Que l’apport du mentor soit tactique, pratique ou stratégique, dans tous les cas, la relation entre un Mentor et son Mentoré est individuelle, où l’échange des points de vue est privé et parfois confidentiel. Il n’empêche qu’en bénéficiant de l’accompagnement d’un mentor précis, un entrepreneur bénéficie aussi, via son mentor, du support de tout le groupe des mentors et de leurs réseaux.

 

 

Les conditions de réussite

 

  • S'engager volontairement et s'impliquer l’un envers l’autre
  • Désirer cheminer dans son rôle comme personne et comme entrepreneur
  • Faire preuve de transparence et de franchise
  • Vouloir apprendre et développer ses qualités d’entrepreneur
  • Démontrer de l’ouverture envers son mentor et ses idées
  • Vouloir échanger et accepter de se faire « challenger »
  • Respecter la confidentialité des échanges

Le rôle du Mentor

 

Un mentor n’est pas un consultant gratuit et n’a, à aucun moment, vocation à effectuer le travail de détail qu’un entrepreneur est en droit d’attendre de prestataires de services. La relation entre le Mentor et le Mentoré est fondamentalement personnelle, où, chacun peut s’exprimer librement et “penser tout fort.”  Voici comment les mentors du programme se perçoivent :

 

- Une caisse de résonnance et un conseiller : par exemple, un entrepreneur présente ses idées d’implantation en Indonésie. Le mentor teste l’entrepreneur sur les hypothèses de son plan et lui donne les moyens d’affiner sa méthodologie et ses objectifs en se faisant l’avocat du diable et en offrant des suggestions.

 

- Un observateur désintéressé qui aide l’entrepreneur à garder un sens de la perspective : un entrepreneur  a souvent un sentiment de solitude lorsqu’il prend conscience qu’il ne peut pas, et parfois, ne doit pas, faire part de ses préoccupations à ses investisseurs, ses collègues ou ses partenaires. Un mentor est la personne à la fois neutre et bienveillante avec qui le mentoré peut discuter en toute franchise, ce qui l’aide souvent à relativiser ses problèmes et trouver des solutions.

 

- Une plate-forme de discussion: l’ouverture d’un bureau ou d’une filiale suppose la capacité à chiffrer des choix, comparer des options, évaluer les gens et les situations. Le mentor fournit des critères d’appréciation et, par ses remarques ou ses questions, peut aiguiller l’entrepreneur vers des investisseurs, des collaborateurs et des prestataires de services (avocats, cabinets comptables, PR/marketing, etc.) adaptés à son entreprise et ses objectifs.

 

- Une boussole et, dans une certaine mesure, un guide: lorsqu’un Français débarque en Asie tout feu, tout flamme, il n’a pas toujours une notion très précise des différences culturelles et habitudes professionnelles qui distinguent l’Asie de l’Europe. Le mentor, par son expérience du terrain, peut fournir des points de repère accélérant l’adaptation de l’entrepreneur aux données de son nouvel environnement.

 

Le mentor est donc un accompagnateur qui :

 

  • Écoute et questionne
  • Partage son expérience, son vécu
  • Accompagne l’entrepreneur à trouver lui-même ses propres solutions
  • Aide à briser son isolement
  • Discute, valide et partage son sens critique, aide à recadrer les problèmes vécus
  • Confronte sainement les idées, « challenge » et pousse à l’action

 

 

Code de bonne conduite

 

Un mentor est un bénévole. Aucun avantage, aucune récompense ou compensation financière ne doit être acceptée en retour du mentorat.

 

 

 

Télécharger le programme de Mentorat en pdf

 

 

 

Formulaire de candidature au programme de Mentorat pour les Entrepreneurs/PME

 

 

 

Formulaire de candidature au programme de mentorat Entrepreneur/PME