Le secteur Transports Urbains à Singapour

 

Petit pays avec l’une des plus fortes densités de population au monde, Singapour doit gérer un nombre croissant d’usagers dans les transports urbains.

Découvrez le secteur Transports Urbains à Singapour.

 

 

1. L'environnement urbain de Singapour

 

2. Transports individuels

 

3. Transports en commun

 

4. Transports urbains et développement durable

 

5. Robotique dans les transports urbains

 

6. Data Sciences

 

7. Salons professionnels à Singapour

 

8. Liste de sociétés dans le secteur des transports urbains

 

9. Nos conseils pour s'implanter à Singapour, se développer en Asie

 

10. Nos activités et ressources

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'environnement urbain de Singapour

Le développement urbain de Singapour est très organisé. Il est guidé par un plan directeur à moyen terme sur les 10 à 15 prochaines années et examiné tous les cinq ans. Le plan directeur fournit un cadre global de planification, prospectif et intégré pour le développement durable. Il joue aussi un rôle essentiel pour aider à équilibrer les nombreux besoins d'utilisation des terres, pour le logement, l'industrie, le commerce, les parcs, les loisirs, les transports, la défense et les installations communautaires.

 

s'implanter singapour transports urbains

 

 

Le développement urbain de Singapour est guidé par un plan directeur sur 10 à 15 ans, réexaminé tous les 5 ans.

 

 

Petit pays avec l’une des plus fortes densités de population au monde, Singapour doit gérer un nombre croissant d’usagers dans les transports urbains. Le gouvernement cherche à répondre aux problématiques de congestion urbaine, tout en accompagnant l’aménagement de nouveaux quartiers à la périphérie du centre-ville.

 

Les deux principaux réseaux sur l’île sont le réseau routier et le réseau ferroviaire. Les moyens de transports les plus utilisés sont le véhicule personnel (voiture, et dans une moindre mesure moto, vélo, trottinette électrique), le taxi, le bus et le métro.

 

 

 

Transports individuels

Singapour possède un réseau routier moderne, propre et régulièrement entretenu. Pour fluidifier une circulation toujours plus dense, le gouvernement planifie régulièrement la construction de voies rapides. En parallèle, il limite l’utilisation des véhicules personnels avec la vente de licences en nombre limité et à un prix d’achat extrêmement prohibitif.

 

 

Singapour possède un réseau routier moderne, propre et régulièrement entretenu.

 

 

De plus, Singapour a rapidement embarqué l’électronique dans ces nouveaux développements : un système de péage automatique (ERP) régule le trafic depuis la fin des années 1990. Le prix du péage varie selon la localisation, l’heure de la journée et en fonction des pics de trafic. Au passage du portique électronique, la carte de paiement est débitée automatiquement, grâce à une technologie Wifi. Ce système singapourien très innovant à l’époque a inspiré d’autres villes comme Londres ou Stockholm.

 

Le gouvernement a par ailleurs favorisé le développement des taxis, un système très efficace et bon marché comparativement à d’autres métropoles. Au côté des compagnies historiques, de nouvelles sociétés digitales se sont imposées en proposant des applications avec des facilités supplémentaires pour les chauffeurs de taxis et les usagers, attisant la concurrence.

 

 

 

Transports en commun

Le bus

 

Pour améliorer les conditions d’utilisation des transports en bus pour les voyageurs situés en périphérie du centre-ville, Singapour a annoncé une modification radicale du secteur en 2014. Le gouvernement est passé d'un modèle privatisé à un modèle public, sous contrat, sur 5 ans, dans lequel les opérateurs de bus répondent à des appels d’offre d’itinéraires. Singapour prend en charge tous les actifs d'exploitation tels que les bus, les stations, les dépôts et les systèmes de gestion de flottes. Ensuite, le gouvernement loue les bus et les infrastructures aux opérateurs qui sont tenus de les maintenir. Les tarifs sont maitrisés par Singapour grâce à son autorité des transports Land Transport Authority (LTA), pour garantir l’accès un prix abordable aux usagers.

 

Le métro

 

Les bus étaient les seuls moyens de transports en commun jusqu’en 1987, année de lancement du métro de Singapour le Mass Rapid Transfert (MRT). Même si le bus reste le moyen de transport privilégié, le métro apporte une réponse aux problématiques d’engorgement du réseau routier; il est considéré comme le pilier du transport urbain avec 2,5 millions de passagers quotidien. De nombreux grands projets sont en cours de réalisation et d’autres sont à venir pour irriguer efficacement tout le pays, sans oublier l’amélioration des lignes existantes. Le métro de Singapour est un système efficace reconnu, très ponctuel et d’une extrême propreté.

 

Afin payer les transports en commun, les péages (ERP), les parkings (Electronic Parking System-EPS), et même certains commerces, les usagers utilisent un porte-monnaie virtuel sous forme d’une carte magnétique, produit par la société Ez Link depuis 2002.

 

 

 

Transports urbains et développement durable

Comme dans beaucoup de villes asiatiques confrontées à la croissance de leur population, le souci d’une ville agréable à vivre, dans laquelle les problématiques environnementales et de congestion des réseaux sont bien prises en compte est un facteur clé pour l’évolution des transports urbains.

 

Côté réseaux routiers, les plans d’urbanisation redonnent la place aux citoyens et à la végétation. Les véhicules circuleront plus fréquemment sous terre.

 

Côté moyens de transports écologiques, Singapour compte déjà des centaines de taxis et bus hybrides, une flotte de taxis et de voitures électriques ainsi qu’un plan de déploiement pour les bornes de recharge. De nombreux usagers utilisent le vélo, pratique incitée par Singapour pour des raisons de santé. Il existe aussi le partage de vélos et trottinettes électriques, et de nombreuses pistes cyclables sont en construction. Même si le covoiturage est très peu pratiqué aujourd'hui, des initiatives de partage de courses en taxi voient le jour.

 

 

 

Robotique dans les transports urbains

 

Le gouvernement de Singapour a identifié le déploiement de véhicules autonomes comme un pilier de son programme « Smart Nation ».

 

 

Le gouvernement de Singapour a identifié le déploiement de véhicules autonomes comme un pilier de son programme « Smart Nation ». Il espère limiter grandement le nombre de véhicules en circulation en répondant à la problématique de la distance à parcourir entre la maison et la station de transports en commun la plus proche. Des véhicules innovants et autonomes (taxis et bus sans chauffeur) sont actuellement à l'essai et devraient être réalisés à l'horizon 2020. Avec un fort soutien publique, des entreprises et instituts de recherche locaux et étrangers mènent déjà des essais avec des véhicules autonomes sur la voie publique dans le but de les déployer dans les transports en commun. Sur le plan des transports individuels, des essais sont menés sur des scooters électriques autonomes visant à limiter les risques d'accidents, notamment ceux liés à l'usage des smartphones sur la route.

 

Les infrastructures étant vieillissantes, le Predictive Transport s'avère donc être un enjeu crucial pour la Cité-Etat. Singapour souhaite détecter les trains et voies défaillants susceptibles de provoquer des pannes. L'utilisation de drones dans les tunnels du métro permettrait de vérifier l'état des voies et l'intelligence artificielle aurait la capacité de détecter les équipements usés qui nécessitent d'être renouvelés. Ces technologies combinées au développement de transports innovants (véhicules sans chauffeur) devraient permettre de répondre en temps réel aux demandes et d'optimiser ainsi l'ensemble du réseau.

 

 

 

Data Sciences

L'agence GovTech, agence gouvernementale pour le déploiement des technologies de l'Information et de la Communication dans les services publics, a été créée en octobre 2016 dans le cadre du programme « Smart Nation ».

 

Cette entité est partenaire d'acteurs privés capables d'exploiter des données collectées et de proposer de nouveaux services répondant aux attentes des citoyens. De nouvelles applications voient le jour comme Grabshuttle, permettant de pré-réserver des places dans un bus sur un parcours optimisé.

 

 

 

Salons professionnels à Singapour

 

 

Liste de sociétés dans le secteur des transports urbains

Alstom, Bachy Solétanche, Bolloré, Comfort Delgro, Grab, NFM technologies, Point S, PSA, SBS, SMRT, Uber

 

 

 

 

Nos conseils pour s'implanter à Singapour, se développer en Asie
S'IMPLANTER EN ASIE ET CHOISIR SINGAPOUR
  1. Identifier les prochains appels d’offres.
  2. Etre clairement identifié par les agences gouvernementales.
  3. Envisager une implantation, souvent demandée dans les appels d’offre ou encore recommandée pour affirmer sa position.

 

Singapour en Asie

 

Singapour est un hub régional commercial, financier et logistique pour plus de 35 000 sociétés étrangères. Depuis leur base, les sociétés rayonnent idéalement vers l’Inde, la Chine et des pays matures comme l’Australie, la Corée et le Japon. Par ailleurs, Singapour est situé au cœur de l’Asie du Sud-Est, la région locomotive du développement économique mondial avec un taux de croissance de 6% (3% au niveau mondial) : 10 pays l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande, les Philippines, le Vietnam, le Cambodge, le Myanmar, le Laos, Brunei et Singapour se sont associés et constituent l’ASEAN, avec un objectif de marché unique pour la libre circulation des capitaux et des marchandises. L’ASEAN est un marché très porteur car il compte 625 millions d’habitants (contre 500 millions en Europe). 700 millions sont attendus en 2025 avec une forte progression des classes moyennes. L’approche marché doit tenir compte des disparités culturelles, religieuses et plus encore des niveaux de vie. Le développement des marchés de la région sont très inégaux, allant des besoins d'équipement aux produits plus sophistiqués.

 

 

 

Voir aussi :

Article par Alstom sur ses activités à Singapour (janvier 2017, revue FOCUS, en anglais)

 

 

 

POURQUOI LA CHAMBRE DE COMMERCE À SINGAPOUR ?

 

Forte d'un solide réseau professionnel, la Chambre de Commerce à Singapour met tout en œuvre pour contribuer à votre développement rapide.

 

 

NOS PRESTATIONS ET AIDES

 

> Aborder le marché

 

> Créer et gérer une société

 

> Le Business Centre

 

> Connaître les dispositifs d'aide

 

 

 

 

LES SECTEURS D'ACTIVITÉS

 

> Aéronautique

 

> Commerce et eCommerce

 

> Construction

 

> Défense, Sécurité et Cyber

 

> Développement Durable

 

> Eau

 

> Électronique

 

> Énergies et Énergies Vertes

 

> Fabrication Additive

 

> Finance et Fintech

 

> Innovation

 

> Logistique

 

> Maritime

 

> Robotique

 

> Santé

 

> Smart City

 

> Technologies Digitales

 

> Tourisme

 

> Transports Urbains

 

 

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

 

 

> France Singapour Express : notre newsletter bimestriel en français à destination France

 

 

 

LIRE : GUIDE RÉUSSIR À SINGAPOUR

 

 

Contactez nos conseillers pour définir et mettre en œuvre concrète du projet international de votre entreprise.