Companies news

Votez pour votre candidat préféré au Prix du Public Asie/Océanie !

Votez pour votre candidat préféré, qui se verra attribuer le Prix du Public des Trophées Asie/Océanie, parrainé par la Banque Transatlantique, parmi les 8 Finalistes ! Sophie Ansel (Australie), Norbert Binot (Cambodge), Awen Delaval (Cambodge), Florie Deswaziere de Castro (Corée du Sud), Arnaud de Fontgalland (Singapour), Patrick Kersalé (Cambodge), Marie Monmont (Nouvelle-Zélande/Singapour) et Yasmina Viale-Fraine (Hong Kong).

Evoluant dans des secteurs professionnels différents, ils se ressemblent pourtant sur un point : tous ont eu un parcours extraordinaire et accompli en Asie ou en Océanie. N’attendez plus pour donner à votre favori la reconnaissance qu’il mérite ; votez dès maintenant et ce jusqu'au 4 novembre 2019 (midi heure française). Profils détaillés des 8 Finalistes ci-dessous.

 

Sophie Ansel (Australie)

Après un premier séjour en Australie, cette écrivain et réalisatrice a voulu raconter des histoires et permettre, à travers des récits intime, de participer à écrire l’Histoire. Elle a écrit avec Navy Soth, rescapée du génocide cambodgien, « Les larmes interdites » qui fut utilisé par son avocat comme pièce à conviction au tribunal international des Khmers rouges. Elle a co-écrit « Nous, les innommables. Un tabou birman », sur la cause des Rohingyas. Depuis l'Australie, elle s'intéresse désormais à la cause environnementale.

Voir sa candidature ici

 

Norbert Binot (Cambodge)

Après une expérience en Inde et 10 ans dans la Fintech à Singapour, Norbert se passionne pour le Poivre de Kampot. Il trouve un terrain au Cambodge et crée Fair Farms. Cette petite entreprise a concouru au développement économique des populations locales et a reçu la première certification commerce équitable Fair For Life du Cambodge.

Voir sa candidature ici

 

Awen Delaval (Cambodge)

Il crée Samatoa, un atelier de tissage et de couture soutenant le travail et la formation des femmes en situation de précarité. Dès 2009, il se consacre à la création de tissus réalisés en fibre de lotus. En effet, le tissu en fibres de lotus, seule microfibre naturelle connue à ce jour, a des propriétés uniques : il s’agit d’une matière naturellement douce et légère, elle est également ultra respirante et infroissable. Quelques années plus tard, Samatoa devient Samatoa Lotus Textiles et une collection exclusive de textiles de pur lotus, mais aussi d’audacieux mélanges avec du kapok, de la banane, de la soie et du coton, voit le jour. Il utilise aussi désormais des textiles recyclés à partir de bouteilles en plastique.

Voir sa candidature ici

 

Florie Deswaziere de Castro (Corée du Sud)

Après une carrière en Chine, Florie se lance dans l'édition en créant Hippopo éditions et Touk Touk Magazine, destiné aux enfants francophones de 2 à 6 ans. Les trois objectifs du magazine sont la transmission de la culture française, l’ouverture aux autres cultures et l’écologie. L’équipe du magazine est composée de 11 femmes. 7 femmes expatriées dans différents pays du monde et 4 femmes en France. Tiré à 1 000 exemplaires. Le premier magazine a été livré dans 14 pays différents. Elle commence à travailler avec les Lycées Français à l’étranger, des écoles maternelles et librairies indépendantes en France.

Voir sa candidature ici

 

Arnaud de Fontgalland (Singapour)

En parallèle d'une carrière réussie dans le monde des cosmétiques en Asie, Arnaud a créé Sing’Baroque" en octobre 2018. Il a pour ambition de démocratiser la musique baroque en la proposant à des enfants, mais aussi dans des lieux insolites. Sing'Baroque permet à la fois de mettre en avant les musiciens singapouriens et de faire venir des ensembles prestigieux.

Voir sa candidature ici

 

Patrick Kersalé (Cambodge)

Patrick Kersalé a consacré sa vie à la recherche en ethno-archéomusicologie en Asie du Sud-Est, en Inde et au Népal.

Son objectif est triple :

- Compréhension transversale des influences musicales entre les territoires
- Connaissance des instruments de musique et de leur facture
- Promotion de ces patrimoines immatériels auprès du grand-public et des étudiants du primaire à l’université grâce à des outils ad hoc (CD, DVD, livres, livres-disques, sites internet, films, jeux, conférences). Environ 400 publications à ce jour, des dizaines de conférences en France, Thaïlande, Cambodge.

Voir sa candidature ici 

 

Marie Monmont (Nouvelle Zélande/Singapour)

Cette chocolatière d'exception possède sa propre exploitation de cacao au Brésil et crée Wildness en Nouvelle-Zélande, en travaillant au sein de la prison de Rimutaka. Les prisonniers sont payés avec un salaire classique. Un projet unique à l'intérieur d'une prison. A Singapour, elle travaille avec des personnes handicapées mentales ou physiques. Une entreprise lucrative et éthique.

Voir sa candidature ici

 

Yasmina Viale-Fraine (Hong Kong)

Cette fille de couturière-brodeuse est d'abord passée par des études de commerce et d'ingénierie avant de retour à la création de robes de mariée depuis Hong Kong. Elle lance l'Atelier YVF qui permet d'habiller des futures mariées avec des robes d'exception, personnalisées et avec des matériaux français d'exception.

Voir sa candidature ici

 

Close

The Members’ Directory is now digital!