Companies news

Dior met à l'honneur l'upcycling dans ses nouvelles vitrines

La maison de couture revisite ces jours-ci les vitrines de son flagship parisien sous le prisme du luxe durable.

Dior, naturalité et upcycling

Chez Dior, le printemps a des allures d'éco-responsabilité. Alors que la marque dispose de son propre programme RSE Dior in Green, celle-ci affiche désormais ses ambitions en matière de circularité en première ligne de sa boutique du 30 Montaigne.

Un an après sa réouverture, le magasin accueille en effet ces jours-ci ses nouvelles vitrines de saison. Au programme, une ode au renouveau printanier où se mêlent faune, flore et détails célébrant les dernières pièces de prêt-à-porter et de joaillerie Dior. Avec une particularité, celle d'inclure des matériaux n'ayant pu être utilisés dans les collections de la maison. Parmi eux, des boucles de sacs, des breloques ou encore des chutes de textiles provenant des ateliers de la griffe à l'instar de morceaux de toile frappés du monogramme Dior Oblique. 

Un art du recyclage né de "l'alliance vertueuse et virtuose de nombreux corps de métiers" précise la maison alors que son groupe-parent, LVMH, assure travailler activement au développement d'initiatives liées à la créatioent le lancement de Nona Source, une plateforme online et physique dn circulaire. Il y a deux ans, le géant du luxe accompagnait notammédiée à la revalorisation et à la revente des surplus textiles de ses Maisons.

Parmi les initiatives proches, citons également celle de la maison Fendi qui avait proposé l'année dernière aux étudiants de l'Istituto Marangoni de créer des œuvres d'art à partir des matériaux utilisés pour la conception de ses vitrines. 

Les mises en scène upcyclées de la boutique Dior du 30 avenue Montaigne sont visibles jusqu'au début du mois de mai.

 

SOURCE : Journalduluxe.org

Close

Get your copy of FOCUS Magazine Issue 80: Designing a Circular Economy World