Des responsables de ressources humaines partagent des conseils sur la création d'une nouvelle culture de travail gagnante en ces temps de pandémie COVID-19

Une culture d’entreprise empathique et centrée sur les personnes prépare les entreprises pour l'avenir, disent les experts en ressources humaines de ChapmanCG, Dyson, HCLI et SHRI.

COVID-19 a accéléré la transformation des pratiques de travail. Nous vivons et travaillons maintenant avec des masques, de la distanciation sociale et du télétravail - et cela est destiné à durer, jusqu'à ce qu'un vaccin soit trouvé, prédit l'OMS.

Le moment est venu pour les entreprises de créer une culture d'entreprise qui puisse prospérer dans cette nouvelle réalité.

Ce sujet est le point d'ancrage d'un récent webinaire organisé conjointement par le Singapore Economic Development Board (EDB) et le Human Capital Leadership Institute (HCLI). Animé par Doris Sohmen-Pao, PDG de HCLI, les panélistes étaient :

  • Low Peck Kem, responsable des ressources humaines et conseiller (Workforce Development), Division de la fonction publique et Présidente du Singapore Human Resources Institute (SHRI),
  • Stephanie Nash, directrice des ressources humaines de ChapmanCG Global, et
  • Anika Grant, Directrice RH monde, Dyson

 

 

De gauche a droite : Mme Doris Sohmen-Pao, Mme Low Peck Kem, Mme Stephanie Nash et Mme Anika Grant

 

Travailler à la maison… pour toujours ?

Où se situe le lieu de travail dans la nouvelle normalité est clairement sujet à débat. Dans un sondage réalisé auprès de 550 participants lors du webinaire EDB-HCLI, près de 70 % ont indiqué qu'ils ne souhaitaient pas retourner au bureau à plein temps. Cela fait écho à une enquête récente où 90 % des employés préfèrent continuer à travailler à domicile à l'avenir.

Un participant demande : « Le travail à distance étant présenté comme le futur mode de travail, quelle technique utiliser pour ‘briser la glace’ comme lors de rencontres en personne ? Comment pouvons-nous nous assurer que les employés communiquent avec leurs managers lorsqu'ils travaillent à domicile ? »

En effet, les méthodes traditionnelles de création d'une solide culture du travail devront s'adapter à du personnel de plus en plus basé à domicile. Alors, comment faire ?

 

L'empathie comble la distance (distante)

L'empathie est un élément déterminant dans l'avenir de la culture de l’emploi, d'autant plus que la pandémie a conduit à l'incertitude dans notre vie personnelle et professionnelle.

« Il est impératif de faire preuve d'empathie, au niveau humain, familial, équipe de travail et organisationnel », déclare Mme Nash.

 

Sur le plan organisationnel, elle partage l’exemple de l’approche empathique du PDG d’Airbnb, M. Brian Chesky, qui a été salué par les experts en ressources humaines. Lors d'une récente série de licenciements, Chesky a écrit une lettre sincère pour clarifier les processus décisionnels de l'équipe de direction et mobiliser des ressources pour aider les employés sur le départ à trouver un nouvel emploi. L’empathie et les efforts de Chesky ont accru la confiance et la fidélité envers les dirigeants d’Airbnb et sa marque.

Au niveau de l’équipe, l’empathie est cruciale pour mieux soutenir le bien-être de vos collègues, un besoin urgent en ces temps de pandémie COVID-19. Le panel partage quelques conseils :

  1. Revenez à l'essentiel et apprenez à connaître à nouveau vos coéquipiers. Prenez le temps de discuter en tête-à-tête des motivations, des circonstances et du bien-être. Le simple fait d'écouter et de leur offrir un soutien moral leur rappelle qu'ils ne sont pas seuls.
  1. Ensuite, soyez créatif et intentionnel pour trouver des moyens de vous connecter. Comme le souligne Mme Low, « nous ne pouvons pas savoir que nous ne pouvons tout simplement plus faire certaines choses ! ». Mme Low a mis à profit la technologie pour organiser un déjeuner d'adieu virtuel avec son équipe et organise régulièrement des réunions Skype pour que les employés partagent des mises à jour, demandent de l'aide, prennent des décisions ou simplement fassent un point.
  1. Soyez vulnérable. N'ayez pas peur de partager votre côté «moins glamour». Lorsque nous travaillons à domicile, montrer à nos collègues à quoi nous ressemblons lorsque nous sommes hors du bureau met les gens à l'aise. Le partage des difficultés et des apprentissages permet à votre équipe de se soutenir mutuellement et de promouvoir la confiance.

Pour accéder au résumé de ces 3 étapes, consultez notre infographie ici !

 

Confiance, confiance et plus de confiance

« La culture qui va gagner est centrée sur les personnes, avec un haut niveau de confiance. Lorsque vous faites confiance à vos employés, ils vous accordent le même niveau de confiance », déclare Mme Low. « Nous devons adopter une position de confiance par défaut et avoir confiance dans le fait que les employés feront du bon travail et réussiront ». Ceci est particulièrement important avec une main-d'œuvre éloignée.

Mme Nash partage son expérience en tant que responsable des ressources humaines de la société de commerce électronique RedMart. Au cours d'un pivot commercial difficile, les chefs d'entreprise ont favorisé la confiance en communiquant les informations aussi rapidement et de la manière la plus transparente possible. «Nous avons dû prendre des décisions difficiles, mais la clé était de traiter les gens avec respect pour que les gens traversent la tempête avec nous. En conséquence, nous avons perdu un minimum de personnes et la loyauté qui en a découlé était plus grande que jamais », dit-elle.

La confiance est favorisée par un leadership centré sur l'humain. HCLI explique que cela implique d'être bienveillant envers vos coéquipiers en leur donnant des commentaires honnêtes et en essayant véritablement d'améliorer leur bien-être. Cela permet à chacun de se faire confiance dans la poursuite d'objectifs communs.

Cela dit, le revers de la confiance est la responsabilité. Un participant déclare : « Lorsque la confiance est accordée, les employés doivent en même temps être tenus responsables. »

Mme Nash est d'accord. Lorsque l’engagement des employés change en raison des circonstances à la maison, « ces derniers et leurs managers doivent avoir des conversations sur leurs responsabilités dans leur performance et les courants d’affaires.» Avec l’impossibilité de faire des bilans de performance en face à face, ajoute Mme Grant, nous devons nous concentrer sur les résultats dans l'évaluation de la productivité et de la performance.

Ceci, bien sûr, exige que les managers soient ouverts et transparents, même s’ils n’ont pas tous les réponses.

« Ce qui est important, c'est de souligner que la situation évolue constamment et que nous devons être ouverts à revoir nos réponses et à admettre que nous nous trompons », affirme Mme Sohmen-Pao.

Les employés recherchent du changement - aidez-les à y parvenir

« Les entreprises ont la responsabilité d'aider les gens à se requalifier », déclare Mme Grant. Par exemple, en ces temps de fermetures liées au COVID-19, les 3 000 employés de Dyson ont été redéployés pour créer du contenu numérique et pour orienter les consommateurs vers les plateformes en ligne de Dyson.

En s'adaptant à des réalités changeantes, les entreprises doivent pratiquer la flexibilité et la résilience, plutôt qu'une approche trop universelle.

Pour renforcer la flexibilité, aidez votre personnel à s'adapter à de nouveaux rôles et à des objectifs mieux adaptés à l'évolution des besoins. Même si certains emplois disparaissent, donnez à vos employés le pouvoir de s’adapter. Il est maintenant temps de « protéger les travailleurs et non les emplois », conseille Mme Low.

Pour renforcer la résilience, développez les capacités d'innovation de votre équipe.

« Dans les domaines où le travail va changer, investissez dans la montée en compétences de vos employés vers des compétences adjacentes », ajoute Mme Low.

L’amélioration des compétences crée une main-d’œuvre plus complète et polyvalente et stimule le moral de votre entreprise et son efficacité à relever les défis. Mme Low a également encouragé les employeurs à exploiter les programmes gouvernementaux tels que les programmes SGUnited Jobs et Traineeship, qui incluent un soutien à la formation et donne accès à des stages.

 

Aperçu des points clés du webinaire : comment développer une culture de travail réussie

 

La formule du travail d'équipe - construire ensemble la culture

En créant une culture du travail positive, les dirigeants doivent d'abord définir les attributs qu'ils souhaitent voir. Ensuite, ils doivent prêcher par l'exemple « à cent pour cent du temps », partage Mme Nash. Les dirigeants doivent systématiquement démontrer les valeurs clés de leur entreprise, afin que cette culture puisse s’étendre à toute la société.

Les dirigeants doivent également s'assurer que les politiques reposent sur ces attributs culturels. Les processus de l'entreprise - y compris la gestion, l'embauche et la performance - doivent refléter votre culture de cohérence et d'adhésion.

 Avec une main-d'œuvre de plus en plus mondiale et diversifiée, la culture doit être pertinente pour les employés au niveau personnel.

« Réfléchissez à la manière d'adapter votre culture et de la rendre pertinente pour votre personnel », exhorte Mme Grant.

Bien entendu, les employés sont essentiels à une culture du travail réussie. Bien que la construction de la culture commence au sommet, elle doit être traduite verticalement et horizontalement dans toute l'organisation. Encouragez les questions et les commentaires. En particulier, les professionnels des ressources humaines sont dans une position unique pour aider les dirigeants et le personnel à appliquer et à montrer les valeurs de l'entreprise.

 Trouvez des opportunités dans et au-delà de la crise

Bien que la pandémie de COVID-19 ait provoqué une grande incertitude, c'est aussi une excellente occasion pour les dirigeants de créer une culture d’entreprise forte et durable.

Bâtir une culture de confiance, d'empathie et de flexibilité peut nous aider à traverser la crise actuelle, tout en favorisant une résilience plus profonde aux défis météorologiques à venir. La création d'une telle culture requiert l'effort de tous dans tous les domaines. Comme le partage Mme Sohmen-Pao, « la crise fait émerger des superstars à tous les niveaux. »

Pour plus d'informations sur HCLI, consultez leur publication en ligne, HQ Asia, ou leur site Web pour en savoir plus sur leurs prochains programmes de développement du leadership.

Vous souhaitez obtenir plus d'informations sur la création d'un lieu de travail compatible avec l'avenir ? Rendez-vous ici pour un accès complet au webinaire.

 

Article traduit en français par la French Chamber of Commerce in Singapore.  Retrouver l’article original sur le site de l’EDB.

Close

FOCUS Magazine Issue 73 is out!